05 avril 2014

Échecs.

Salut !

 

Ces derniers temps j'ai raté plein de trucs !

 

• J'ai un peu raté la couleur de ce dessin qui date des dernières vacances, par exemple •

Hebergeur d'imageMême si c'était cool de dessiner ces Céphalopode, je ne peux m'empêcher de me dire que ouais, bof les couleurs, quoi. Enfin c'est pas grave, ça m'a permis de (re-)tester le trait au crayon de papier (à la place de l'encrage, je veux dire) + aquarelle. Et je dois avouer que c'est plutôt cool.

 

• J'ai également un peu raté le bras de cette demoiselle •

Hebergeur d'image

J'avais pas finis le dessin précédent que j'avais envie de dessiner queque chose du genre. Et c'était aussi l'occasion d'essayer de faire une colo à une seule teinte.
Et je découvre que c'est bon sang de chouette à dessiner, les pieuvres. Haku, je te comprends à présent

 

• Mais bon, ça, ce ne sont pas de gros, gros échecs. Non, ce que j'ai vraiment raté... ce sont les 23h de la BD ! •


Pour la deuxième fois consécutive, en plus, la honte ! Mais c'est pas grave, pour cette année j'en garderais un bon souvenir, même meilleurs que celui des deux années précédentes. Et l'année prochaine, je réussirai ! D'abord !

Hors donc cette fois-ci, j'étais accompagné dans ma tâche de deux élèves de ma classes.
En tout, on aura quand même réussi à faire tous les story boards, tous les crayonnés, et une bonne partie des encrages (avec même quelques lavis !)... mais en fin de compte, térassés et rendus fous par la fatigue, perdant espoir en comprenant que deux heures ne suffiraient pas à finir (en plus fallait refaire des trucs), nous n'avons finalement pas finis notre BD. Ça nous aura tout de même fait un bon exercice, on a bien rigolé - le plus important - et, contrairement à l'année dernière, j'en garderais un très bon souvenir. C'est le principal, non ?

Du coup, je vous mets quelques extraits quand même, que vous puissiez voir un peu quand même :

Hebergeur d'image

On a été con, on a voulu faire un truc sérieux voir même triste. L'année prochaine on fera plutôt des délires à la con, c'est bien plus adapté à ce genre d'épreuve.

 

 

J'essaye de vous préparer un truc plutôt chouette pour le prochain article, je comptais le mettre le week end prochain mais je me rends compte que j'aurais jamais le temps, je vous expliquerais pourquoi.

Voici quand même un indice :

 

À la prochaine !

31 mars 2013

Les 23 heures : raté pour cette année

Cette année encore, j'ai essayé de faire les 23 heures de la BD. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est il s'agit d'un challenge consistant à faire 24 planches de BD (ou plutôt 23 + 1 couverture) en 23 heures, car il y a le changement d'heure

Hélas, cette année, je n'ai pas réussi.
Je m'explique.

Au début, tout allait bien. J'avais l'idée. Je faisais le scénario. Le story-board. Pour enfin commencer le crayonné. Puis j'ai compris que cette méthode n'était pas faite, mais alors pas faite du tout pour ce genre d'exercice.

Plus j'avançais, moins j'aimais ce que je faisais. Je continuais quand même. Finalement, c'est devenu une corvée; j'ai préféré arrêter

Alala, c'est quand même dommage, j'aimais bien le scénario... Mais si ma technique est indispensable pour tout projet de BD, pour ce type d'exercice, la méthode la meilleure est encore... l'improvisation.

Je vous met ici quelques extrait de ce que j'avais fait, mais pas tout :

 

 

 

Je vous explique en bref le scénario : une famille cohabite avec un monstre. Le père, farfelu, est passionné par les monstres et bien sur la femme tout le contraire. Mais un évènement change le jugement de celle-ci à la fin.
La particularité de cette histoire était le type de narration :

Histoire racontée selon le point de vue du père pendant 5 pages - selon le point de vue de la mère pendant 5 page - selon le point de vue du fils pendant 5 pages - enfin pendant 5 page le point de vue du monstre.

Et avec les 3-4 pages restante, une conclusion.

Cette méthode de narration m'est venue quand mon ami David m'a proposé de faire pour faire une histoire originale une narration à la première personne.

Mais comme je l'ai déjà dit, ma méthode ne fut pas adaptée du tout... d'autant plus que la vitesse n'est pas mon point fort (je suis un dessinateur assez lent) !

 

Mais, vers 23heures, j'ai essayé de tout recommencer, et de faire cette fois-ci une histoire en totale impro : je sais comment ça commence, je sais comment ça finit; le reste, on verra. Je ne l'ai pas fait sérieusement et je n'en ai fait que 5 pages, mais c'était amusant à faire - plus amusant que de respecter un schéma.

Voici donc le n'importe quoi que j'avais fait :

(Oui, c'est vraiment n'importe quoi.)

Aussi, même si pour cette année, c'est un échec, je saurais pour l'année prochaine la méthode à utiliser.

À l'année prochaine, 23 heures de la BD !

 

Et parce que ce post n'est pas très très utile, je vous poste très bientôt de nouveaux dessins !

À bientôt !

Posté par haruko à 10:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 juin 2011

BD : Le collège est un échiquier.

BD___le_colle_ge_est_un_e_chiquier

note:pour une image plus nette, cliquez sur l'image (sinon il se peut que vous ne puissiez pas lire).